International

International

Nous rassemblons ici des messages, articles, histoires et références d’initiatives d’Economie Solidaire en réponse à la crise pandémique Covid19 et à ses conséquences, afin de partager et d’échanger les expériences et les efforts des réseaux membres et d’autres organisations. Si vous souhaitez contribuer, veuillez écrire à : info@ripess.eu

Message de Jason Nardi, Délégué général de RIPESS Europe:

“Jamais comme aujourd’hui nous ne pourrons dire que nous sommes tous dans le même bateau sur une mer déchaînée. La crise de la pandémie du Coronavirus se propage largement dans le monde entier, avec un impact qui est à bien des égards imprévisible et sans discrimination, même si malheureusement ce sont toujours les personnes les plus vulnérables qui souffrent le plus. La crise climatique et environnementale est également mondiale, mais elle nous affecte de différentes manières. La somme des deux et les conséquences économiques et sociales qui se produisent déjà et qui se profilent à l’horizon sont potentiellement énormes.

Face à l’échec du système économique dominant actuel – et à la menace qui pèse sur notre bien-être, nous démontrons que l’ESS et les différentes formes d’économies transformatrices constituent une véritable alternative pour sortir de ces crises. L’économie sociale et solidaire, dans ses multiples manifestations et pratiques, est à la fois au premier plan des actions de soutien, de soins et de mutualité – mais aussi fortement menacée ou entravée par les restrictions de ses pratiques quotidiennes et avec des conséquences négatives pour le travail et les revenus de millions de personnes, les entreprises coopératives et les initiatives de l’ESS.  Dans certains pays, les marchés agricoles et les chaînes d’approvisionnement alimentaire locales, ainsi que d’autres produits et services, sont interdits pour des raisons de santé et de sécurité, tandis que les supermarchés et la grande distribution en ligne deviennent la principale ou la seule source d’approvisionnement pour les personnes.  Nous devons demander aux gouvernements, au contraire, d’encourager fortement une production et une consommation locales sûres et saines, surtout dans des moments critiques comme celui-ci. Nous continuerons à plaider pour que davantage de pays, davantage d’institutions internationales et les Nations unies elles-mêmes adoptent l’ESS afin d’atteindre le monde que nous souhaitons.

Le RIPESS – en tant que réseau qui interconnecte les réalités de l’ESS dans le monde entier – nous permet d’exprimer notre solidarité les uns avec les autres, notre conscience des difficultés de la situation que nous vivons et des défis auxquels nous sommes confrontés. Prenons soin de nous-mêmes, de nos familles et de nos proches, de nos communautés. Nous voulons être particulièrement proches de tous ceux qui ont souffert directement et nous souhaitons à tous une bonne santé, une sécurité et un bien-être. Partageons ce que nous faisons, notre capacité à agir avec résilience et à trouver des solutions humaines et solidaires. Veuillez nous envoyer des informations sur les initiatives importantes en matière d’ESS sur lesquelles vous travaillez ou que vous connaissez, ainsi que sur les politiques publiques qui contribuent à les encourager à répondre aux conséquences sanitaires, sociales et économiques de la pandémie COVID-19, afin qu’elles puissent être partagées avec d’autres et que nous puissions apprendre les uns des autres.

Même si beaucoup d’entre nous doivent annuler ou reporter des activités prévues, rester chez eux ou être confinés dans des espaces restreints, le virus ne nous empêchera pas de collaborer et d’agir en solidarité et de nous sentir partie intégrante d’une communauté mondiale interconnectée. L’heure est à l’espoir, pas à la peur. Pour la coopération et la solidarité. Pour l’ESS”.

Message de Laurence KWARK, Secrétaire général de GSEF (Forum Mondial de l’Economie Sociale)

“C’est une époque qui nous rappelle à quel point nous vivons dans une communauté interconnectée partageant un destin commun, mais c’est aussi une époque où le sentiment de connexion est à nouveau menacé par de nouveaux types de défis. Nous sommes témoins d’une grande volonté politique et d’une ferme volonté des communautés de lutter activement contre elle et pourtant, nous, en tant que communauté d’ESS, savons que nous ne pouvons pas surmonter cette crise si nous cédons notre espoir à la peur, et la solidarité à l’égocentrisme”.

Message de RIPESS Intercontinental – COVID-19 : La mondialisation de la solidarité est la réponse dont nous avons besoin maintenant !

Devant la crise du COVID-19, l’humanité est confrontée à l’une des crises les plus graves et les plus incertaines de l’histoire récente. RIPESS partage son positionnement et le besoin de mondialiser la solidarité.

L’humanité est confrontée à l’une des crises les plus graves et les plus incertaines de l’histoire récente. La mondialisation actuelle de la pandémie COVID-19 lui a permis de s’étendre à tous les pays. Même les populations éloignées sont menacées, tout comme les populations des zones de guerre et celles qui vivent dans des conditions d’exiguïté et de mauvaise hygiène, comme les camps de réfugiés, mettant ainsi en danger la vie des êtres humains dans un monde de plus en plus globalisé. De nombreux bidonvilles surpeuplés dans les mégapoles du monde entier, ainsi que de nombreuses autres personnes en situation de subsistance quotidienne n’ont pas accès à l’eau courante, ni à un magasin d’alimentation, l’éloignement social est impossible et l’interruption de leurs activités est un luxe qu’ils ne peuvent pas se permettre.”

Lettre ouverte à la Commission européenne, au Parlement européen et aux ministres de l’agriculture des États membres de l’UE

Stay home but not silent : https://twitter.com/hashtag/StayHomeButNotSilent?src=hashtag_click

Le 17 avril 2020, nous commémorerons la Journée internationale des luttes paysannes. Dans le cadre du COVID-19, la vulnérabilité de l’actuel système alimentaire mondialisé dominé par l’agriculture industrielle, et les dangers qu’elle représente pour toutes les formes de vie, ont été une fois de plus exposés. Nous devons tirer les leçons de cette crise et investir dans la mise en place de systèmes alimentaires diversifiés, locaux et territoriaux, résistants. Dans ce contexte, la Coordination européenne Via Campesina (ECVC) et ses organisations membres, ainsi que URGENCI, le Réseau européen des bergers (ESN), FIAN et Amis de la Terre Europe (FoEE), dans le cadre du Mouvement pour la Souveraineté Alimentaire de Nyéléni en Europe et en Asie Centrale (Nyéléni ECA) veulent envoyer un message clair : garantir la souveraineté alimentaire et continuer à produire de la nourriture et à nourrir les gens, en garantissant l’approvisionnement alimentaire national et régional, et ce plus que jamais en ces temps de crise. Les paysans de toute l’Europe font partie d’un vaste réseau. Ces communautés nourrissent la planète depuis des générations en utilisant leurs connaissances, leur expérience et leur expertise. Pourtant, à l’heure actuelle, elles sont ignorées et maltraitées.
Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux prennent des mesures pour essayer de se faire entendre, et nous vous demandons instamment de prêter attention à la manière et aux raisons pour lesquelles vous, en tant que décideurs, avez la responsabilité d’écouter leur voix.”

Welcome Back!

Login to your account below

Create New Account!

Fill the forms below to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils