Les XXIIe Rencontres du RIUESS
Organisées par le Laboratoire Biens Normes Contrats (LBNC)
Fédération de Recherche FR3621 AGORANTIC

LE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL A LA LUMIERE DE L’ESS

Avignon Université
24-25-26 Mai 2023

 

Les XXIIe Rencontres du RIUESS ont pour ambition d’explorer les ressorts et les logiques de développement territorial au regard de l’économie sociale et solidaire (ESS). Il s’agit de proposer un état approfondi des recherches en ESS ou se situant dans le champ de
l’ESS, sous différents angles problématiques disciplinaires ou transversaux. Par conséquent, ces rencontres sont ouvertes à toutes les SHS (économie, science politique, sociologie, sciences de gestion, sciences de la communication, droit, géographie, anthropologie,
philosophie), en invitant à un dialogue interdisciplinaire toutt en y associant les acteurs-rices praticien.ne.s des organisations instituées de l’ESS (OESS).
Considérant le territoire comme un construit social, politique, économique et productif, espace structuré et dynamisé par les différents acteurs le composant, il convient de ne pas le rabattre au territoire physique ou administratif. Le territoire n’a de sens que s’il résulte
d’activités vécues, de coordinations situées, de coopérations projetées ou concrétisées, jusqu’à pouvoir donner lieu à des écosystèmes sociopolitiques et socioéconomiques. En 2005, les 5èmes Rencontres de l’ESS (Université Aix-Marseille) ont abordé le territoire partant de différentes grilles de lecture de l’évolution de l’ESS (RECMA, Dossier Economie Sociale et Territoire, n°296, mai). Ces deux dernières décennies, nombreuses sont les publications universitaires attachées à traiter du développement territorial par le prisme des sujets discutés et examinés en ESS.
Caractériser le développement territorial implique une compréhension des déroulés et facteurs de construction historique, une perception fine des structurations socio-économiques, socio-culturelles et socio-politiques. L’intensité et les contenus des liens de coordination et de coopération entre différents acteurs dépendent des représentations ainsi que des pratiques
sociales et institutionnelles. Les modes de gouvernance multi parties prenantes reposent sur  des dispositifs élaborés et portés communément par des acteurs et organismes publics, des entreprises, des organisations représentatives de la société civile. Les OESS – coopératives, associations, mutuelles ou fondations – participent au maillage territorial et à la révélation valorisation des ressources territoriales, par leur engagement dans des trajectoires collectives de développement social local et de développement économique.
Les approches territoriales permettent d’étudier et d’analyser les formes relationnelles de coordination entre OESS, entre coopérations et concurrences, entre alliances stratégiques et stratégies d’appropriation, entre autonomie et dépendance aux pouvoirs publics. Leur
gouvernance (interne et externe) ainsi que leur modèle socioéconomique connaissent une évolution notable qui transforme leurs rapports au territoire. De manière concomitante, il apparaît essentiel de prendre en compte les (con)fédérations et réseaux professionnels nationaux, fortement influencés par la segmentation des politiques publiques, afin de cerner leurs traductions sectorielles et territoriales. En prolongement, le territoire s’avère l’échelle pertinente de la formation de coalitions transversales appuyées sur des spécificités et singularités locales.

Comment penser alors les articulations et imbrications dans une perspective multiniveaux, du local au national, tout en distinguant les formes d’engagement territorial endogène des formes exogènes ?
Quelles variables territoriales retenir afin de cerner la diversité de l’ESS, généralement abordée à partir de variables socio-économiques (taille, Chiffre d’affaires / budget, emploi, professionnalisation/bénévolat, financements Etat/Marché, partenariats, innovations et évaluations, …) ?
Quelles significations et quelles manifestations de l’inscription ou de l’ancrage territorial des OESS peut-on mettre en exergue afin de préciser leurs contributions à façonner et développer un territoire ?
Comment participent-elles et suivant quelles modalités et quels processus à la régulation, viabilité, reconfiguration et attractivité territoriale ?
Quelle attention doit-on porter aux conceptions de l’action publique territoriale en direction de l’ESS en les confrontant aux préoccupations centrées sur les stratégies économiques des entreprises sociales ou sur les initiatives citoyennes ?
Les XXIIe rencontres universitaires du RIUESS permettront d’enrichir la connaissance et les méthodes d’appréhension du développement territorial à la lumière de l’ESS, en croisant une pluralité d’analyses à l’aune de recherches pluri et interdisciplinaires. La programmation de trois conférences et d’une table-ronde a pour objet de fournir et de clarifier des problématiques d’ensemble, de fournir des clés de compréhension, de soulever des questionnements, de susciter des échanges-débats et de nourrir la réflexion.

Format des propositions :
Les propositions à soumettre et les communications sont à rédiger en français. Elles peuvent prendre différentes formes (modélisation théorique et/ou statistiques, étude de cas ou typologiques, analyses critiques, partage d’expériences, table ronde chercheur·ses/acteur·rices, etc.) et peuvent s’inscrire dans des panels collectifs à présenter précisément (thème général à énoncer, intitulé des communications, auteurs-rices mobilisé.e.s).
Les collaborations entre chercheur·ses et acteur·rices sont encouragées. Les étudiant·es en doctorat ou en Master 2 sont également invité·es à faire des propositions. Les propositions de communication doivent prioritairement s’inscrire dans l’un des six axes
suivants, mais des communications hors axes peuvent être acceptées si elles s’inscrivent dans la thématique générale du colloque.

Les doctoriales du RIUESS : Comme chaque année, le RIUESS accueillera sur une demi-journée, le
mercredi 24 mai 9h-11h30, des doctorant·es (ou étudiant·es de M2 avec un projet de thèse) en ESS. Par
groupe de 3-4, ils·elles discuteront de leurs recherches avec un·e enseignant·e-chercheur·se. Ces doctoriales
concernent toutes les disciplines, et ne doivent pas être intégrées dans les axes thématiques du colloque.
Un temps particulier sera dédié aux doctorant·es CIFRE concernant les problématiques propres que peuvent
rencontrer ces jeunes chercheur·ses, en lien notamment avec leur posture épistémologique partagée entre
les attentes de la structure et les exigences académiques.
Contacts : doctorants@riuess.org

MODALITES PRATIQUES, CALENDRIER ET VALORISATION
La date limite de réception des intentions de communications est fixée au 2
décembre 2022. A faire parvenir à Patrick Gianfaldoni : patrick.gianfaldoni@avignon.fr
 en spécifiant dans l’objet du message RIUESS 2023.
Les propositions de communication doivent préciser :
– le format de la communication proposée (modélisation théorique, étude de cas,
réflexion critique, partage d’expériences, participation table-ronde),
– le sujet traité et l’apport en savoirs et connaissances empiriques ou scientifiques. Pour
les contributions à vocation scientifique, inclure la méthodologie et la bibliographie (au
moins cinq références).
Chaque proposition sera évaluée en double aveugle dans le cadre des trois comités
scientifiques des Rencontres. Toute soumission de communication devra se composer de
deux éléments distincts :
1. La fiche d’identification complétée (en page suivante)
2. La proposition proprement dite de 7000 signes maximum (hors bibliographie),
identifiée par son seul acronyme précisant l’axe.
La réponse, acceptation ou refus, parviendra début janvier 2023.
Les communications déposées avant le 13 mai 2023 sur le site des Rencontres
seront sélectionnées en vue d’un ouvrage collectif ou d’une soumission à revue
académique dans un dossier spécial.
Les Rencontres auront lieu les mercredi 24 et jeudi 25 mai à l’Université d’Avignon
(Campus Hannah Arendt – Centre-Ville), et le vendredi 26 mai dans la Tour LUMA à Arles.
Des cars seront affrétés pour transporter les participant.e.s d’Avignon à Arles le jeudi 25
en fin de journée. Le repas et la soirée festive du jeudi 25 mai se dérouleront au parc des
Ateliers à Arles.
Aussi, en cas d’acceptation de leur proposition, communiquerons-nous aux auteurs-rices
le programme des rencontres et nous leur conseillerons de réserver rapidement :
– le moyen de transport à la veille du week-end de Pentecôte,
– une chambre d’hôtel rapidement, car Avignon et Arles sont extrêmement touristiques
et visitées dans la période des Rencontres du RIUESS. Nous proposerons dans notre
message d’acceptation trente chambres bloquées dans des différents Hôtels jusqu’en
février 2023 (dans chacune des deux villes et correspondant aux tarifs universitaires).
Frais d’inscription estimés :
Participants communicants : 75 euros (repas-soirée du jeudi 25 mai compris)
Participants non communicants (enseignants-chercheurs, salarié.e.s et dirigeant.e.s
professionnel.le.s ESS, technicien.ne.s et élu.e.s Collectivités) : 60 euros (repas-soirée du
jeudi 25 mai compris)
Étudiants non communicants (Master 2, doctorants et participants doctoriales) et bénévoles
ESS : 40 euros (repas-soirée du jeudi 25 mai compris)
Inscription participants non communicants pour une journée de colloque (mercredi, jeudi ou
vendredi) : 15 euros (sans repas-soirée du jeudi 25 mai)
Fiche d’identification pour les propositions de communications
RIUESS 2023
Titre de l’intervention :
Acronyme de 5-8 lettres d’identification1
:
Axe(s) :
Coordonnées de la personne référente déposant la proposition de communication
Nom :
Prénom :
Fonction et structure :
Adresse mail :
Numéro de téléphone :
Format de la communication proposée :
Coordonnées des autres personnes impliquées dans la proposition
Prénom NOM :
Poste et structure :
Adresse mail :
Prénom NOM :
Poste et structure :
Adresse mail :
Prénom NOM :
Poste et structure :
Adresse mail :

1 La proposition de communication ne doit contenir aucun élément d’identification autre qu’acronyme de 5-8
lettres qui doit constituer le nom du document.